Livraison gratuite sur toute commande de $50+
Aucun produit n'a été trouvé...
You are using an unsupported browser. Please use a more modern browser like Google Chrome.
en fr
Vide

Votre panier est vide

Total: $0.00

C’est OK de se choisir !

11/04/2016 Isabelle Racicot

J’ai un côté égoïste. Je le dis, d’emblée, parce que c’est un trait de ma personnalité qui m’a beaucoup servi. J’ai toujours eu besoin de m’accorder des moments, à moi, pour faire ce que je veux, pour ME faire plaisir. Et ce… sans me sentir coupable. Adolescente, je pouvais passer des heures dans ma chambre à écouter de la musique, lire des livres, des magazines ou autres. C’était ma façon, à moi, de me ressourcer.

Jeune adulte, une fois de temps en temps, je faisais « mon vendredi solo ». Je planifiais un repas gastronomique que je cuisinais et que je mangeais seule avec un bon verre de vin. Le bonheur !

Puis, en 2003, je suis devenue maman. Quel cadeau de la vie ! Pour la première fois, je comprenais vraiment ce que voulait dire « amour inconditionnel ». J’avais un être qui dépendait de moi… de nous. J’avais maintenant un but plus grand que celui de m’accomplir professionnellement ! Justin, le deuxième arrivera en 2006.

J’ai aussi compris une chose très rapidement : pour être une bonne mère, une bonne épouse, je devais d’abord être bien, être heureuse. Même quand Christopher, mon premier enfant, était bébé, je prenais du temps pour moi. Je le laissais avec son père ou avec une gardienne, pour faire une activité qui me faisait du bien, à moi, pour moi : souper au resto en tête à tête ou avec des amies, aller voir un film en après-midi, me booker une chambre d’hôtel pour dormir et avoir la paix :), aller au spa, me faire masser, aller chez l’esthéticienne, aller dormir chez une amie pour une nuit. Bref, les idées ne manquaient pas.

Puis, avec mes trois grandes copines, depuis plus de dix ans, nous avons instauré un rituel annuel : partir un weekend par année, ensemble, laissant les enfants et maris derrière. Dans tous les cas, le fait de faire une activité pour moi m’a toujours donné une énergie qui me permettait de revenir en force auprès des miens. Ce qui est merveilleux, c’est que plus on est heureux, plus on veut donner aux autres.

Trop de femmes ne prennent pas de temps pour elles. Elles travaillent, élèvent les enfants, sont les PDG de la maison. Elles ont l’impression de ne pas avoir le droit, ni le temps de s’occuper d’elles-mêmes. Par-dessus le marché, elles se sentent coupables dès qu’elles se gâtent le moindrement.

À tous ceux et celles qui liront ce texte, je vous dis « C’est OK de se choisir ! Sortez votre agenda et prenez rendez-vous avec vous-même. C’est important pour vous et pour ceux qui vous entourent. »

Je dois vous quitter, j’ai un souper avec mes girls à préparer !