Livraison gratuite avec tout achat de $75 et +
Aucun produit n’a été trouvé...
You are using an unsupported browser. Please use a more modern browser like Google Chrome.
en fr
Vide

Votre panier est vide

Total: $0.00

La créatrice canadienne Tanya Taylor parle des tendances printemps été 2017 et voir une robe de sa collection portée par Michelle Obama

06/01/2017 Jennifer Braun

La créatrice canadienne Tanya Taylor a terminé 2016 avec un gros coup puisque le mois dernier l'ancienne première dame, Michelle Obama, portait un item de la créatrice de Toronto à sa dernière fête de la Maison Blanche.

«C'était fou», explique Tanya, alors qu'elle découvrait que Michelle Obama portait une robe qu'elle avait dessinée sur Instagram.

Avant de passer en mode vacances, j'ai rencontré la créatrice pour parler des tendances de mode Printemps / Été 2017, de Michelle Obama, et pour découvrir ce qu’elle aime à Toronto:

Vous êtes à Toronto pour le temps des fêtes, vous sentez-vous comme chez vous ou New York est maintenant votre maison?

New York est ma maison, mais je suis ici pour le week-end. Ma meilleure amie vient d'avoir un bébé à Vancouver, donc elle vient en ville afin que je puisse rencontrer son fils. Il y a beaucoup de fêtes de Noël qui se passent ici et tous mes amis sont ici, donc je me sens comme à la maison aussi.

Puisque vous êtes à Toronto, y a-t-il une chose que vous devez absolument voir ou faire?

J'ai une routine, j'aime aller à Pusateri pour acheter d’incroyables graines de grenade. Pour une raison quelconque, elles goûtent meilleures qu'à New York. Alors, j’y fais toujours un arrêt et puis j'aime faire du shopping ici, je dois faire des achats de Noël en plus, et nous sommes à la recherche de meubles. Nous logeons au coin de Bloor et Avenue, donc j'aime faire du shopping dans ce coin là. J'aime Pink Tartan, ils ont un grand choix de marques et je vais aller chiner à Saks Fifth Avenue et Holt Renfrew.

Alors pourquoi avez-vous décidé de lancer votre marque à New York?

Eh bien j'ai déménagé là-bas pour aller à l'école Parsons. Puis j'ai travaillé pendant trois ans pour Mary-Kate et Ashley Olsen et pendant ce temps là, je sentais que ce lieu serait idéal pour démarrer une entreprise. C'est génial parce que nous développons tout à New York, et nous sommes en mesure d'avoir notre usine très près de notre bureau. C’est une ville très inspirante, et c’est aussi une ville idéale pour une marque.

Parlant de votre marque, qu’est-ce qui rend votre marque unique ou spéciale ?

Certainement notre sens de la couleur et de l'optimisme. Je pense que nous sommes probablement la marque la plus colorée qui existe. Je peins toutes nos impressions, donc je pense que c'est unique. Et puis, ironiquement, être une femme designer et concevoir pour les femmes qui ont un âge similaire est ironiquement unique. Il y a beaucoup de concepteurs masculins, donc c'est agréable d'avoir ce point de vue différenciateur.

Et quel type de femmes avez-vous à l'esprit lorsque vous créez?

Je pense à quelqu'un qui aime vraiment s'habiller. Je pense que j’aime l’art du vêtement, je l’ai eu avec ma mère et grand-mère quand j'étais plus jeune. Elles étaient ludiques, elles ont utilisé la mode comme une sorte d’expression, et je pense qu'une femme qui porte notre collection doit s’amuser dedans.

Vous avez des morceaux de votre collection printemps / été 2017, pouvez-vous m'en dire un peu plus?

Nous avons fait la semaine de la mode à New York en septembre et j'avais fait un voyage à Cuba et Capri, ma mère habite à la Barbade, donc je voulais avoir cette collection qui incarne ces voyages, et Cuba en particulier. Pour la première fois, j'ai également apporté mes peintures en voyage à Cuba, et j'ai pu peindre pendant que j'étais là-bas, ce qui a été une façon intéressante de créer des impressions très authentiques à mon inspiration de départ.

Alors, quel est le processus pour créer une impression?

Vous devez penser à des répétitions. Par exemple, si vous peignez une fleur C'est seulement une partie du puzzle. Ce n'est pas seulement ce à quoi l'impression ressemble. Vous devez penser à la façon dont la fleur se déplace sur le tissu et comment elle se relie à d'autres motifs.

Est-il difficile de travailler avec autant de couleurs et de motifs?

Je ne pense pas que ce soit difficile parce que j'adore ça, mais vous devez vous assurer que l'histoire soit cohérente.

Prévoyez-vous de grandes tendances pour le printemps / été 2017?

Je vois beaucoup de pompons. Les gens veulent aussi du 'fancy casual'. Il y a toujours ce dilemme autour de ne pas se sentir trop habillé le jour, et le soir de ne pas se sentir pas assez habillé. Donc, je pense que les gens sont un peu plus éclectiques avec le mélange d'un aspect poli et rugueux.

 

A photo posted by Tanya Taylor (@tanyataylor) on

Donc, Michelle Obama a récemment porté une de vos créations et aussi d'autres célébrités, qu’est-ce que ça fait?

C'est trop cool. Tellement inattendu quand les célébrités soutiennent, je pense que c'est probablement le meilleur outil pour nous de montrer à un large public ce que nous créons. Donc, si Michelle Obama porte une pièce et que Taylor Swift en porte une autre - elles ont des types de corps, des âges et une couleur de peau différente - cela résonne dans la tête des gens quand ils voient la même robe sur deux femmes différentes comme ça.

Y a-t-il quelque chose à venir en 2017 que vous pouvez partager avec nous?

Nous avons un projet, une boutique pop-up qui nous excite beaucoup. Elle est parrainée par Cadillac et le CFDA, et elle sera dans le West Village, à New York. D'autres designers participent durant les mois précédents, mais nous serons en mesure de disposer de l'espace pour nous seules pendant trois mois et elle sera entièrement financée par la CFDA, ce qui est une occasion étonnante pour nous d'apprendre ce que ce serait d'avoir un commerce de détail. Elle ouvre en avril 2017 et se poursuit jusqu'à la fin de juin.