Livraison gratuite avec tout achat de $75 et +
Aucun produit n'a été trouvé...
You are using an unsupported browser. Please use a more modern browser like Google Chrome.
en fr
Vide

Votre panier est vide

Total: $0.00

Le secret de Kate Hudson

25/03/2018 Bianca Lessard

Pourquoi, peu importe son âge, Kate Hudson ne semble pas vieillir? Vous me direz qu’elle a une bonne génétique (on pense à sa maman Goldie Hawn), mais elle a aussi recours, depuis quelques années, à la photomodulation par LED.

Crédit photo: US Weekly

J’ai beaucoup lu et discuté avec des médecins esthétiques sur les traitements de photomodulation par LED, aussi appelée photorajeunissement. C’est un soin très prisé en France depuis de nombreuses années déjà.

En passant, la première fois que j’ai entendu parler des traitements par LED, c’était en lisant l’article sur les 5 stars hollywoodiennes qui ne jurent que par ce traitement. Eh oui… Jennifer Lopez, Jessica Alba, Gwen Stefani... elles sont si belles que je me suis peut-être laissé influencer!

Les traitements de photomodulation par LED se font généralement à l’aide d’une grosse lampe qui émet des rayons de lumière dans les différentes couches de la peau. La couleur rouge est celle qui pénètre le plus profondément dans la peau et stimule les fibroblastes en augmentant la production de collagène et d’élastine, responsables de la fermeté de la peau.

Ces traitements dits « d’entretien de la peau » favorisent le resserrement des pores et le relâchement cutané. La lumière rouge a des effets remarquables sur les processus de réparations tissulaires et même sur l’acné, et peut aussi ralentir la calvitie. Oui, oui, la calvitie!

Elle est aussi idéale pour l’hydratation de la peau en profondeur, surtout lorsque le traitement est combiné à l’application d’acide hyaluronique.

Il faut en général compter 12 semaines de traitements pour voir des résultats, et ce, à raison de 2 fois par semaine. Sachez qu’il existe 2 ou 3 endroits au Québec qui l’offrent (forfaits de 8 à 15 séances, environ 95 $ par séance).

Voici un exemple de « avant-après » que j’ai trouvé lors de recherches en ligne :

PHOTO please put them one on top of the other aligned on the left

Ces traitements sont donc assez dispendieux lorsqu’on doit aller en clinique. Je suis donc bien contente d’avoir découvert un appareil qui me permet de faire de la photomodulation par LED chez moi. (Ceci n’est pas une publicité, mais un coup de cœur de ma part.)

Crédit photo: The Skin Studio

J’utilise cet appareil depuis maintenant 12 semaines et je crois à ses bénéfices anti-âge et au resserrement de la peau.

Le Silk’n est un petit appareil qui émet la lumière rouge et qu’on déplace sur la peau de notre visage pendant environ 15 minutes par traitement. On applique un gel d’acide hyaluronique qui active l’émission de la lumière au contact de la peau. On ressent une chaleur, mais c’est indolore. Si la chaleur devient trop intense, c’est qu’il faut déplacer l’appareil. À cause de la chaleur, la peau rougit un peu pour quelques minutes. Je suggère de regarder les vidéos disponibles sur YouTube reliées à cet appareil pour comprendre comment l’utiliser.

Est-ce que ça fonctionne? Moi, je suis une adepte de la photomodulation, que je considère comme un traitement d’entretien pour la peau. J’ai surtout vu une différence sur l’hydratation de ma peau cet hiver. Pour ce qui est du relâchement cutané, non, je n’ai pas l’air d’avoir 10 ans de moins et ce n’est pas l’objectif non plus.

La photomodulation par LED aide à protéger ma peau du vieillissement prématuré. Je ne crois pas que l’on puisse complètement contrer la diminution du collagène de notre peau, mais je crois qu’on peut aider à ralentir le processus de vieillissement et la photomodulation par LED est mon traitement de prédilection. Psst... J’utilise le Silk’n sur mes mains, le buste, la racine de mes cheveux, alouette.

Crédit photo: The Skin Studio