Livraison gratuite avec tout achat de $75 et +
Aucun produit n’a été trouvé...
You are using an unsupported browser. Please use a more modern browser like Google Chrome.
en fr
Vide

Votre panier est vide

Total: $0.00

L'enfer capillaire de Marie-Claude Savard

14/12/2015 Marie-Claude Savard

Rebelles, grichous, secs, cassés, voilà qui décrit bien la nature profonde de mes cheveux. Une tignasse à laquelle j’ai consacré des heures, des jours, des semaines et même des années sans jamais être satisfaite. Les moments charnières de mon existence : l’arrivée du fer plat et plus récemment l’entrée en scène du traitement à la kératine. C’est ce qu’il me fallait pour finalement être en paix avec ma chevelure et retrouver la maitrise de mon horaire de vie.

Dramatique, exagéré vous vous dites intérieurement? Oh que non. Si vous avez l’air d’un abat-jour avec une coupe au carré, de chewbacca après 10 minutes à la plage, que vous perdez deux pouces de longueur quand il fait humide, vous me comprenez.

Au fil des années, déformation professionnelle oblige, je me suis donc consacrée à la recherche intensive sur tous les sujets qui concernent l’univers capillaire. Ce qui était au départ une recherche de solution est devenu une véritable obsession et finalement une passion. Lorsque je travaillais à Salut Bonjour, j’opérais aussi un salon de coiffure et de manucure au centre-ville de Montréal. J’ai vu le documentaire de Chris Rock sur les cheveux au moins 20 fois et je rêve d’en faire un équivalent pour le cheveux caucasien. Si vous changer un ton dans votre couleur ou coupez 2 millimètres à votre frange, je vais le remarquer.

C’est donc un immense plaisir de me joindre à l’équipe web d’Isabelle Racicot en tant que blogueuse de la tignasse. Je serai votre envoyée spéciale de la touffe, votre centre de ressource.

Première recommandation en ce blogue inaugural: un séchoir à cheveux à ions. On se demande souvent si la dépense en vaut le coût. Je suis là pour vous dire ABSOLUMENT. Pourquoi? La technologie ionique réduit de moitié le temps de séchage ce qui est très bon pour la santé de vos cheveux. Les ions s’ajustent aussi au type de cheveux ce qui permet de régler l’intensité du vent et de grader la chaleur au bon volume et au bon degré, ce qui est aussi bénéfique pour la chevelure. On se sert du séchoir plusieurs fois par semaine, c’est comme un bon matelas, il faut investir un peu mais la dépense améliore la qualité de vie.

En conclusion, toute belle chevelure en santé commence par un bon séchoir.