Livraison gratuite avec tout achat de $50 et +
Aucun produit n'a été trouvé...
You are using an unsupported browser. Please use a more modern browser like Google Chrome.
en fr
Vide

Votre panier est vide

Total: $0.00

Motivation du Lundi: Comment fait elle? - DJ Abeille

19/12/2016 Sofia Ruggiero

Les femmes à travers le Canada font leur place dans le monde du travail tout en continuant de profiter de la vie. « Motivation du lundi : Comment fait-elle ? » est une série d’articles sur des femmes remarquables qui travaillent dans divers domaines et qui réussissent à trouver un équilibre entre le travail et la vie personnelle. Certainement un grand défi de notre génération ! Pour cet article, nous avons rencontré Abeille Gélinas aka DJ Abeille.

Crédit photo: Chatelaine

 

Peux-tu me décrire ce que tu fais au quotidien?

Oui! Depuis plusieurs années je suis DJ. Donc je suis appelée à faire toutes sortes d’événements. Je fais des soirées de club mais sinon j’ai dirigé ma carrière vers des événements dans les dernières années. Je fais aussi des collaborations à l’écriture avec des magazines et je fais de l’animation ici et là. Je suis nouvellement maman aussi depuis un an et demi, donc voilà! C’est moi (rires).

Comment se déroule une journée typique pour toi?

C’est jamais la même chose parce que notamment, je ne fais pas de 9 à 5 et c’est le fun pour moi. J’ai connu ça même avant d’être DJ parce que j’étais comédienne. J'ai toujours baigné dans le domaine artistique donc avec des horaires atypiques. Ça ne m’insécurise pas du tout parce que je suis habituée à cela. Quand je suis plus occupée, j’en profite pour travailler et faire ce que j’aime et quand je suis moins occupée, j’en profite pour passer du temps de qualité avec mes amies, ma famille, etc. C’est sûr que ça demande une certaine discipline pour être productive parce que c’est facile de rester en pyjamas jusqu’à midi lorsque tu travailles de la maison! Croyez-moi !

Quels sont tes défis en tant que femme de carrière, au plan personnel et professionnel?

90 pour cent de mon travail est la recherche musicale que je dois faire avant l’évènement. Travail que j'accomplissais de la maison. Depuis que j’ai eu mon fils, Zayne, j’ai tranquillement réalisé que travailler de chez moi n'était plus possible! Même si j’ai une gardienne à la maison, je me sens coupable parce qu’il veut être avec moi. Il faut que je me cache de lui pour faire mon travail ! J'ai donc commencé à sortir,  sois je m’installe dans un café avec mes écouteurs ou je loue un espace de travail communautaire. Par conséquent, quand je rentre à la maison, je suis 100 pour cent présente pour lui.

Comment fais-tu pour surmonter ces défis? Si je comprends bien, vous ( ton mari et toi) avez eu à réajuster ton espace de travail?

Oui absolument et aussi avoir une super entente parce que souvent j’ai tendance à me sentir coupable de vouloir dormir le matin si j’ai travaillé la nuit. C’est une autre manière de surmonter ce “challenge”.

Avant la naissance de Zayne, avais-tu des trucs pour être disciplinée en travaillant de la maison?

Je n’ai pas nécessairement de trucs parce que mon travail me passionne. C’est sûre que je suis comme tout le monde et je peux m'installer devant l’ordi pour faire une recherche pas rapport et perdre une heure à apprendre l’art du “contouring” (rires.) Il faut se donner continuellement des petits défis, comme par exemple je me concentre sur une chose en particulier pendant une heure sans aucune distraction. Je pense qu'à la base, il faut être passionnée par ce que l’on fait ou du moins vouloir rendre un bon travail.

Comment fais-tu pour concilier travail et vie personnelle? Par exemple travailler souvent le soir avec un jeune bébé, est-ce que tes habitudes ont changé?

(Gros soupir) C’est quelque chose! (rires.) Ce n'est pas évident, surtout quand j’ai un contrat où je dois dormir à l’extérieur. C’est dans l’organisation que ça devient difficile. Mais ça peut aussi me faire du bien de partir seule en auto pour trois heures, dormir dans un hôtel et me réveiller à 9h (rires!) Je dois faire attention et rester à l’écoute de mon corps parce que j’ai besoin de repos. Mais en même temps, malgré les soirées qui finissent tard et mes engagements qui peuvent se succéder, je suis super excitée d’avoir Zayne dans ma vie et d’être avec lui donc “I just deal with it”. Il me donne cette énergie.

Quels sont tes trucs pour décrocher?

Le vin, c’est bon (rires.) J’aime “Netflix et les soirées chills” avec mon mari. On aime beaucoup manger au restaurant même si on le fait beaucoup moins depuis Zayne. J’aime les activités culturelles aussi; les spectacles, le théâtre, les galeries, les musées. Des choses qui me sortent de ma zone.

Quel est le meilleur conseil que tu as eu?

C’est le conseil de ma mère qui me ramène au moment présent quand je vois mon horaire et que parfois je deviens anxieuse en voyant toutes les choses qui doivent être faites dans une semaine. Elle me dit de prendre ça une chose à la fois et vraiment, ça fonctionne toujours, tout se met à la bonne place.

Quelle est ta définition du succès?

Ouf! C’est une bonne question. Je ne sais pas si ça va répondre à ta question mais on entend souvent la question “c’est quoi ton plan?”, les gens on un plan pour une année, cinq années, etc. Personnellement je n’ai jamais été capable de répondre à cette question parce que je fais beaucoup trop confiance à l’univers. Je fais confiance à la vie et j’aime vivre la vie comme ça. Ça réduit le stress. Donc je trouve que c’est un beau succès de croire en soi et à la vie, d’être capable d’avoir un message clair, de lâcher prise si on veut. De savoir que tout va être OK.

Dernière question, pour revenir à ton expertise en “contouring”, c’est quoi ton produit maquillage du moment?

C’est drôle, je suis très "de base" et en ce moment, j’utilise Dermalogica. Je trouve vraiment cool leurs produits. Du branding très minimaliste, un look très naturel. C’est super simple et efficace.

Connaissez-vous quelqu'un que nous devrions interroger dans cette série? Envoyer un courriel à Jennifer@picoum.com.