Livraison gratuite avec tout achat de $75 et +
Aucun produit n'a été trouvé...
You are using an unsupported browser. Please use a more modern browser like Google Chrome.
en fr
Vide

Votre panier est vide

Total: $0.00

Motivation du lundi: Comment fait-elle? - Jennifer Brodeur fondatrice de JB Skin Guru

22/10/2017 Isabelle Racicot

Les femmes à travers le Canada font leur place dans le monde du travail tout en continuant de profiter de la vie. « Motivation du lundi : Comment fait-elle ? » est une série d’articles sur des femmes remarquables qui travaillent dans divers domaines et qui réussissent à trouver un équilibre entre le travail et la vie personnelle. Certainement un grand défi de notre génération !

Pour cet article, nous avons rencontré Jennifer Brodeur, fondatrice et chef de direction de la ligne de soins de la peau canadienne JB Skin Guru. Brodeur a parcouru le monde entier pour étudier avec les meilleurs de l'industrie de la beauté : de la chimie cosmétique, de l'analyse avancée de la peau, de l'esthétique oncologique et de la science organique de soins de la peau. Ses produits sont appréciés par des gens comme Mme Oprah Winfrey (OUI, OPRAH!). Elle est sa facialiste depuis 2012.

Peux-tu me décrire ce que tu fais au quotidien?

Ce que je fais est toujours compliqué à expliquer, je suis un mélange de stratège de peau, gourou de vie, femme d'affaires, et (le plus important) je suis chercheure. Au cours des 20 dernières années, j'ai enseigné et appris, et j'ai parcouru le monde à la recherche du meilleur que l'industrie des soins de la peau peut offrir. Je suis chercheure, d'abord. Je veux toujours savoir: pourquoi, comment, quand. Je suis un peu sceptique sur les corrections rapides et les potions miracles, alors je passe beaucoup de temps à lire. Pour moi, JB Skin Guru est une célébration de la beauté et une expression de gratitude. J’estime fortement que tout le monde mérite une belle peau, et surtout une peau saine. Je regarde la peau en trois dimensions. Chaque fois que je regarde la peau de quelqu'un je pense à moi-même, comment pourrais-je améliorer cette peau, ce que ressemblera cette peau dans six mois, un an ou même dix. Je pense à tous les liens entre le mode de vie, les causes à effet et j’ajoute le facteur nutrition bien sûr. La peau raconte une histoire et j'aime la lire et la partager avec la personne avec laquelle j'ai le privilège de travailler. Si je n'ai pas ce que mes clients ont besoin pour leurs peaux, c'est là que je commence à penser et à me tourner vers la recherche et trouver comment je peux les aider. Quels ingrédients, appliqués quand et comment. Il y a tellement de produits incroyables. Si je ne trouve pas ce que je souhaite, alors je le crée. J'aime partager mes découvertes. Donc l'éducation et les conférences font partie de ce que je fais. Pour moi la connaissance est puissance. La peau de chacun est unique et doit être traitée comme telle.

Comment se déroule une journée typique pour toi?

Je suis ce que la plupart du monde appelle un oiseau du matin. Je me lève vers 4h30 et j’arrive au bureau un peu avant 6 heures du matin. Je commence toujours ma journée avec une tasse de café à mon bureau. C'est non négociable. Je prends alors ce temps pour examiner tous mes courriels, étant donné le décalage horaire de l’Australie, la Nouvelle-Zélande ou la Finlande, par exemple, je dois être efficace sinon les conversations pourraient durer des jours. Le matin c’est aussi mon temps sur les réseaux sociaux. Ensuite, je mets à jour ma liste de choses «à faire» et je jette un coup d'œil à la semaine / mois à venir. Là je suis déjà rendue à ma deuxième tasse de café pour sûr. Vers 8 heures le personnel commence à arriver et nous faisons une évaluation rapide de la journée. J'ai généralement quelques réunions téléphoniques, suivi de quelques clients (quatre ou cinq), et je termine la journée avec une réunion. Entre les clients et les réunions, je réponds aux courriels de Max+ ou je fais des comptes et vérifie les factures. Je signe encore chaque chèque, je suis obsédée sur des choses comme ça. C'est une journée typique quand je ne voyage pas. Mes jours finissent habituellement vers 18h. Je dirais que je fais en moyenne 12 heures par jour.

Quels sont les défis auxquels tu fais face en tant que femme d’affaires?

Je suis un perfectionniste, un peu comme toutes les femmes de carrière, je crois. Étant jeune, je voulais être la meilleure dans tout et j'étais très compétitive. Ce n'était pas toujours bien vu par mes collègues. Surtout en 2003, alors que j’avais trois petites filles et que je voyageais partout quand nous avons lancé Max+. Les gens ne pouvaient pas croire que mon mari me laissait voyager autant et que je laissais mes filles. Les rendez-vous entre parents ou les réunions parents-profs n'étaient pas toujours faciles non plus. La plupart des questions qu’on me posait n'auraient jamais été posées à un homme. Ça me fâchait.

Pour être honnête, je n'ai jamais pensé à demander à mon mari si c'était correct. Comme nous sommes et avons toujours été une équipe, nous travaillons ensemble. La plupart pensaient que j'étais folle et que ça ne durerait que quelques mois. Mes filles sont plus âgées maintenant 17, 20 et 21 donc elles sont extrêmement autonomes et indépendantes. Elles ont été élevées pour devenir fortes, intelligentes et spirituelles. Un autre défi était ma gentillesse - beaucoup me disaient que je ne réussirais jamais parce que je devais être plus impitoyable. Eh bien, je n'ai jamais pris ce conseil.

Comment avez-vous surmonté ces défis?

J'ai travaillé aussi dur que possible pour prouver que tout le monde avait tort. Je m’assurais que les filles étaient ok et que j'étais ok. Je suis restée gentille et serviable et je me suis rappelé que si je continuais à travailler dur dans le silence et avec intégrité mon succès serait mon bruit. J'ai aussi créé ma tribu, un groupe de femmes que j'admire et qui me font confiance. Nous essayons de nous réunir et de nous entraider. Parfois, il suffit simplement d'être là pour quelqu'un, prêt à écouter. Cela fait une énorme différence. Je pense que toutes les femmes ont besoin d'une tribu!

Comment gérez-vous l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée?

J'ai décidé il y a des années que l'équilibre n'était pas pour moi. Je ne serai jamais ce maître zen. Je suis Zen à ma façon. C'est ce qui me rend heureuse. J'ai passé tellement d'heures à lire des livres d'auto-assistance sur la façon d'améliorer ça ou ça. Honnêtement, ça me causait de l'anxiété, alors j'ai arrêté de lire ces livres. J'ai décidé de laisser aller les choses. Quand je suis à la maison, je suis avec les filles, je profite du temps. Quand je suis au travail, je suis engagée aussi et je prends le temps de faire ce qui doit être fait. Ce n'est pas toujours facile, c’est beaucoup de sacrifices. Cela peut être un voyage pendant les vacances ou un événement, mais c'est une partie de la business. Nous pouvons tout avoir, mais pas tout en même temps.

Comment te détends-tu?

Je lis. Cela a toujours été mon activité préférée, surtout dans le bain. J'ai récemment reçu une nouvelle bougie en cadeau, "L'air de Rien" de Miller Harris. Donc j'attends avec impatience les soirées où je peux me livrer à un bon livre, une bougie et un bain. Je commande habituellement de nouveaux livres en ligne tout en finissant quelques-uns que j’ai déjà commencés. Je ne peux jamais être «sans livre». J'aime aussi rire.

Choisis-en un: vin ou cocktails? Pourquoi?

Je bois rarement, ça semble fou, mais ma peau n'aime pas. Ma peau est comme ma carte de visite, donc je suis très rigoureuse à ce sujet. Cependant, si je devais choisir ce serait du Champagne. J'aime les bulles et ma peau aussi (rires)!

Quel est le meilleur conseil que tu as reçu?

J'ai la chance d'obtenir de si bons conseils de pionniers incroyables. Mon premier conseil: Apprenez à prendre des compliments. C'était quelque chose avec laquelle j'ai eu de la difficulté. J'ai toujours eu le «syndrome de l'imposteur». Chaque fois qu’on me faisait un compliment, je lui trouvais un défaut. J'ai depuis travaillé là-dessus, c’est très dur. Je pense que l'expérience et l'âge sont utiles aussi. Et puis il y a Mme Winfrey; Chaque fois que nous parlons j'apprends, je deviens une meilleure personne. Une des choses qui est resté avec moi au cours des années a été: "Chères enfants, ne diminuez pas vos lumières - Brillez." J'utilise souvent ce conseil. Parfois, je vais assister à un événement, une fête ou même une réunion et je me rappelle de rester authentique et de briller! Je ne devrais jamais avoir à étouffer mes lumières, ceux qui m'entourent ont juste à briller plus. Nous sommes responsable à 100% de nos vies, et personne d'autre!

Comment définirais-tu le succès?

Le succès est d'être heureux et de savoir qui vous êtes. Dans les affaires les choses peuvent tourner rapidement et vous pouvez être au top pis oublier du jour au lendemain. Il faut un vrai sens de soi, une capacité à être humble et à écouter votre intuition, votre coeur. Nous passons la plupart de nos vies à la recherche de réponses, à la recherche de la validation des pairs. Pour moi, le succès ne peut pas toujours être défini par le nombre de dollars dans votre compte bancaire ou par les personnes que vous connaissez. C'est être authentique, avoir l'intégrité et vouloir aider ceux autour de vous pour les voir réussir. C'est un véritable succès. Toutes choses désir d'aimer.

Utilisez le code promo PICOUM pour obtenir 25% de rabais sur les produits JB Skin Guru. Appliquez le code sur jbskinguru.com/shop.