Livraison gratuite avec tout achat de $50 et +
Aucun produit n'a été trouvé...
You are using an unsupported browser. Please use a more modern browser like Google Chrome.
en fr
Vide

Votre panier est vide

Total: $0.00

Motivation du lundi: Comment fait-elle? - Angela Price

06/02/2017 Jennifer Braun

Les femmes à travers le Canada font leur place dans le monde du travail tout en continuant de profiter de la vie. « Motivation du lundi : Comment fait-elle ? » est une série d’articles sur des femmes remarquables qui travaillent dans divers domaines et qui réussissent à trouver un équilibre entre le travail et la vie personnelle. Certainement le grand défi de notre génération ! Pour cet article, nous avons rencontré Angela Price - blogueuse Lifestyle et compagne de Carey Price.

Marï Photographe

Quand as-tu commencé ton blogue lifestyle?

Je l'ai commencé en août 2015, mais je viens seulement de comprendre que certains amis et membres de ma famille viendraient le suivre, alors ça m'a un peu prise au dépourvu, mais je m'amuse beaucoup! Entre mon blogue et les propositions, je travaille sur le blogue environ 30 heures par semaine. Donc ça me tient assez occupée.

As-tu d'autres projets sur lesquels tu travailles actuellement?

Je travaille toujours sur différentes initiatives de bienfaisance pour Carey et moi. Je suis un peu la gestionnaire de fond de Carey, de tout ce qui se passe dans sa vie et des choses sur lesquelles il travaille. Je le tiens organisé, tout en gérant la famille et tout ça.

Marï Photographe

Comment se déroule une journée typique pour toi?

Les matins, je m’offre un moment de tranquillité. J'ai toujours fait ça. J'aime avoir une heure pour moi, pour boire mon café, méditer, prier, lire, et pour préparer tout ce que j’ai l’intention de faire durant la journée, la semaine ou le week-end, de manière organisée. Je garde ce temps pour moi, même avec le bébé. Quand mon mari se lève, la maison se met en action. Je prépare le petit déjeuner pour tout le monde, puis une fois mon mari parti c'est l'heure de la sieste du bébé. Pendant la sieste de Liv, c'est le temps idéal pour travailler sur mon blogue, répondre à des courriels, organiser des choses pour Carey et les projets que j'ai en cours. Après la sieste, elle se joint à moi dans le bureau pour aussi longtemps que je peux la garder occupée! Ensuite, si mon mari n'est pas sur la route, il rentre à la maison et joue avec Liv ou se détend jusqu'à ce qu'il soit l’heure de préparer le souper. Je suis une grande cuisinière, je prépare le soupr tous les jours. Donc, nous dînons en famille, puis une fois Liv au lit, je retourne sur l'ordinateur pour une heure ou deux avant de faire autre chose. Une fois par semaine, je prends une nourrice et ces jours-là, je cours comme une folle à travers la ville pour essayer de faire toutes mes courses, tous mes rendez-vous (rires)!

Tu as eu Liv il y a moins d'un an, dans quelle mesure avoir un bébé a changé ta vie?

Probablement pareille que n'importe quelle autre femme. Il n'y a pas assez d'heures dans une journée pour la plupart d’entre nous. C'est beaucoup plus occupé, mais c'est aussi beaucoup plus enrichissant. C'est drôle, vous regardez en arrière et vous vous demandez «ce que je faisais de ma vie avant bébé». Cela semble beaucoup moins significatif que maintenant. Donc c'est plus occupé, mais c'est mieux. J'adore chaque seconde.

Marï Photographe

Quels sont les défis auxquels tu fais face en tant qu'épouse d'un joueur de hockey et de nouvelle maman?

C’est toujours une question de temps. Je veux être la meilleure femme et la meilleure mère qu’il soit, et ces deux choses passent en premier, mais je veux aussi poursuivre mes passions, ce qui est assez difficile quand il n'y a que 24 heures dans une journée ! Surtout avec un mari qui est toujours sur la route, les responsabilités reposent toujours sur moi. Je pense que le plus grand défi est juste d’essayer de gérer tout ça et aussi de me soucier de moi et de ce que je veux.

Comment surmontes-tu ces défis?

Apprendre à courir sans sommeil, si cela est nécessaire (rires)! Mais vraiment, je suis une personne extrêmement organisée, ce qui signifie que je peux être assez efficace. Et puis, l'avantage d'avoir un nouveau-né, c'est que nous avons une famille qui veut le voir souvent, donc je capitalise vraiment sur ce temps. Ma sœur était justement ici la semaine dernière, ce qui m’a permis de préparer et d’organiser quasiment tout mon mois. J'ai préparé les billets de blogue et j’ai planifié toutes mes réunions. 

Marï Photographe

Dans quelle mesure être marié à un célèbre joueur de hockey a-t-il affecté votre style de vie?

Je suppose que c'était un peu difficile au début. N’exister que dans son ombre, juste être la femme de Carey Price et pas Angela. C'était frustrant au début, mais j'ai appris à être fiere de ce titre. J'aime être la femme de Carey et je suis fiere de notre famille, et si c'est pour ça que je suis connue alors ça me convient. Il m’a ouvert beaucoup de portes et m’a offert de nombreuses opportunités, et je vais faire de mon mieux avec ça et essayer de me faire un nom pour et par moi-même, mais si finalement, je reste toujours connue comme la femme de Carey Price, alors je me sentirai bien avec ça.

As-tu l'impression d'avoir une certaine responsabilité avec ce titre?

J'ai fait Hockey Wives, le show de télé-réalité la saison dernière et c'est dans ce processus que j'ai réalisé que j’étais responsable. Beaucoup de gens s’inspirent de Carey, mais aussi de notre famille, et je veux donner un bon exemple. Je pense que ça prend une très grande place sur le blogue, je veux vraiment montrer ce qui est important pour notre famille.

Je viens de regarder votre blogue et sur votre page À propos vous avez écrit que le maintien d'une vie saine et équilibrée est devenu votre passion. Qu'est-ce que cela implique?

Cela implique juste de trouver un équilibre. Il ne s'agit pas seulement de travailler et de manger correctement, mais c'est aussi du côté mental. Et vous savez, je suis loin de ma famille et de mes amis proches, je dois maintenir une énergie positive et tirer le meilleur parti de toute situation. À Montréal, les hivers peuvent devenir solitaires et froids, alors si vous voulez rester positif et avoir un esprit positif, il faut offrir du bonheur aux autres, et ce sont les choses qui me rendent heureuse. Toutes ces choses sont importantes pour maintenir un style de vie sain et équilibré.

Comment aimes-tu te détendre ?

C'est vraiment difficile pour moi de me détendre. J'ai un cerveau toujours en ébullition. Donc je ne décompresse pas tellement, mais il est vraiment important pour moi de recharger mes batteries. Pour en revenir à ma matinée, c'est mon temps à 'moi', le moment où je peux me recharger, me recentrer et réévaluer. Et si cela échoue, une douche chaude et une escale au lit avec Netflix sont toujours revitalisantes (rires).

Marï Photographe

Choisis-en un: vin ou cocktails? Pourquoi?

Oh cocktails! Je suis une fan de martinis! J'ai moins l'occasion d'en prendre depuis que j'ai commencé à me lever à 6h30 avec un bébé, mais c'est toujours ma boisson de choix (rires).

As-tu beaucoup d'événements auxquels tu dois assister et pour lesquels tu dois te préparer?

Il y en a un peu. Entre les matchs de hockey et les événements, j'ai l'impression de ne pas avoir assez de soirées tranquilles à la maison. J'ai tendance à rester à la maison un peu plus maintenant à cause du bébé et c'est important pour moi, parce que je ne veux pas de nourrice tous les soirs, mais nous sortons un peu. Principalement pour les événements de charité, il est plus difficile de dire non à cela.

Donc, avec le bébé, vous devez dire «non» plus souvent à certains événements?

Absolument! Et au début, j'ai pensé que ça allait être dur parce que je n'ai jamais voulu être maman à la maison et je pense que ma perception de la maman à la maison était bien différente avant. On pense qu’être maman à la maison c’est seulement cuisiner, nettoyer, et s'occuper du bébé. Mais je ne ressens pas ça étant donné que j'ai pu construire un blogue lifestyle en étant à la maison. Donc dire non et rester à la maison n'est pas aussi mauvais que je le pensais et finalement j’en profite.

Quel est le meilleur conseil que tu as reçu?

Ma mère me dit toujours de ne jamais mettre quelque chose ou quelqu'un d'autre en charge de mon bonheur. On le voit souvent, les gens qui tiennent leur carrière comme source principale à leur bonheur. Quand ils se retrouvent seuls à la fin de la journée ils sont souvent malheureux. Je pense que réaliser cela et trouver le bonheur en moi-même a été mon objectif de vie et je pense que cela a été un bon conseil.

Comment définirais-tu le succès?

Encore une fois j’en reviens au bonheur, je pense que le succès c’est de trouver le bonheur. Il faut chasser de notre tête que le bonheur se trouve dans notre carrière, l’argent ou les voyages. Vous devez faire des choses qui vous rendent heureux. Je pense que l’on peut toujours être heureux, mais pas toujours satisfait et je pense avoir trouvé l'équilibre entre les deux, c'est un réel succès.

Connaissez-vous quelqu'un que nous devrions interroger pour cette série? Envoyer un courriel à Jennifer@picoum.com