Livraison gratuite avec tout achat de $75 et +
Aucun produit n’a été trouvé...
You are using an unsupported browser. Please use a more modern browser like Google Chrome.
en fr
Vide

Votre panier est vide

Total: $0.00

Motivation du Lundi: Comment fait-elle? - Joanne Vrakas

22/01/2017 Jennifer Braun

Les femmes à travers le Canada font leur place dans le monde du travail tout en continuant de profiter de la vie. « Motivation du lundi : Comment fait-elle ? » est une série d’article sur des femmes remarquables qui travaillent dans divers domaines et qui tentent de trouver un équilibre entre leur travail et leur vie personnelle. Certainement un grand défi de notre génération ! Pour cet article, nous avons rencontré avec Joanne Vrakas, animatrice de Breakfast Television Montréal.

Peux-tu me décrire ce que tu fais au quotidien?

J'anime un show matinal à Montréal appelé Breakfast Télévision où je présente les nouvelles, je raconte aussi des histoires de divertissement et je fais des entrevues approfondies avec des gens qui font une différence dans notre communauté ou ailleurs dans le monde et qui s'arrêtent à Montréal. Je suis principalement une conteuse.

Comment se déroule une journée typique pour toi?

Je me réveille généralement entre 3h45 et 4h15, je me lève et je me prépare pour aller travailler. Normalement, j'ai déjà préparé mon show la veille, mais il y a toujours des changements à faire dans la matinée. Mon producteur et moi préparons les nouvelles, puis je m’entretiens avec mon autre producteur, et je passe au maquillage et à l’habillage. L'émission commence à 6 heures du matin et se termine à 9 heures. Ensuite, nous allons sur Facebook pour faire une couverture en direct puis les réunions commencent. Si je suis chanceuse, je rentre à la maison vers midi ou 1:30 pm. Donc, je fais ma journée professionnelle de 8-9 heures d’une traite puis je rentre chez moi pour m'occuper de mon petit garçon de presque 1 an, Phoenix. Entre les deux, j'essaie de trouver du temps pour mon mari et moi. En voilà une bonne journée!

Tu viens d’avoir ton premier enfant en début d’année dernière, qu’est-ce qui a changé dans ta vie ?

J'ai travaillé jusqu’à la semaine précédent la naissance de Phoenix. Ce fut une grossesse très difficile. Ma mère est décédée à cause d'une erreur médicale alors que j'étais enceinte, donc c'était très traumatisant. Alors que j'étais enceinte, j’ai dû passer par beaucoup de changements au travail, puis j'ai finalement appris que j’allais avoir une césarienne. Tout arrivait en même temps: perdre ma mère et devenir une maman. J'ai beaucoup lutté avec le post-partum, qui a été un mélange de deuil de ma mère et des changements pour devenir moi-même une maman, avec le sentiment écrasant des responsabilités et de l'amour. Absolument tout a changé. Au quotidien, ça ajoute une joie incroyable, mais c’est aussi très épuisant. Mon mari et moi-même, André Monet, nous disons que "c'est nous contre le reste du monde" et nous espérons que nous le ferons bien.

Comment as-tu réagi à tous ces changements? Y a-t-il eu quelque chose que tu as fait pour surmonter ces défis?

C’est encore très difficile d’y penser, parce que j’ai encore l’impression que le décès de ma mère était hier. Il faut s’appuyer sur son partenaire et moi je me suis vraiment penchée lourdement sur mon mari. J'ai aussi pensé à ma mère et je sais qu’elle aurait voulu que je me concentre sur mon rôle de mère et que je continue de travailler fort. C'était une sorte de tournant. Je me suis concentrée sur le fait que je devenais une maman, au lieu du fait que je venais de perdre ma maman. Nous avons également un auditoire incroyable sur le show du Breakfast Television et leurs messages de soutien et d'encouragement, et de sentir l'amour m'a vraiment encouragée, alors que je me préparais à devenir une maman. Je pense que toutes ces choses - mari, famille, travail - m'ont vraiment aidée.

Maintenant que tu es de retour au travail et que ton fils a presque 1 an, as-tu des astuces pour jongler entre vie professionnelle et vie familiale?

Je pense qu'il n'y a pas de bien ou de mal, et les mamans devraient tout simplement s’encourager les unes les autres. Ce qui est bon pour moi n'est pas nécessairement bon pour quelqu'un d'autre, donc je suis toujours attentive aux conseils. Je pense que la chose la plus importante que j'ai apprise est de ne pas se comparer aux autres. Surtout à l'ère des médias sociaux où il est facile de suivre les gens où la vie de chacun semblent tellement mieux et organisée ! Je peux dire que ma vie n'est ni rangée, ni organisée (rires). Il y a des jours où je regarde d'autres mamans et je pense que je devrais faire ceci ou je devrais faire cela, mais j'ai appris qu'il n'y avait pas de manière idéale. Chaque jour est une aventure différente et je ne sais pas ce qui va se passer, alors je dois juste me dire que je vais faire de mon mieux. Certains jours, j'échoue, d’autres j'excelle et parfois je me surprends. Donc, mon truc est vraiment de savoir que tous les jours à son propre lot de défis et que chaque situation est différente, donc ne vous mettez pas de pression sur les chances que vous ne fassiez pas bien quelques choses. Donnez-vous une tape dans le dos et enlevez-vous ce stress.

Comment te détends-tu?

La lecture a toujours été une grande source de calme et d'évasion pour moi. J'aime lire et j'aime les livres, mais je n'ai pas été capable de m'asseoir et de terminer un livre depuis un moment. Je suis allée à la librairie l'autre jour et j'ai acheté un livre appelé The Goldfinch que tout le monde m’a conseillé de lire, mais quand je conduisais pour rentrer chez moi, il m'est venu à l'esprit que je n'aurai probablement pas la chance de le lire en ce moment (rires)! Mais un bon livre et un verre de vin ont toujours été un excellent moyen pour me détendre.

Choisis-en un: vin ou cocktails? Pourquoi?

Champagne pour moi! Ceux qui me connaissent vous diront champagne, puis vin (rires).

Quel est le meilleur conseil que tu as reçu?

J'ai reçu beaucoup de conseils et je ne pense pas qu'il y ait de bon ou de mauvais conseil. Même si celui-ci ne convient pas à votre vie, je pense que tous les conseils sont bons à écouter. Ce que j'ai appris, c'est que nous devrions vivre d'une manière à dormir sur nos deux oreilles et d’être bien le jour!. Si vous pouvez aller dormir en sachant que vous avez fait de votre mieux, je pense que c'est la clé et que vous êtes sur la bonne voie.

Comment définirais-tu le succès?

Je pense qu'au fur et à mesure du temps, notre définition du succès change, mais à la fin de la journée, si vous pouvez rejoindre vos proches et votre famille, plus heureuse que quand vous les avez laissés, c'est un succès. Aussi, même si c'est une petite contribution, laissez le monde dans un meilleur état que dans lequel vous l'avez trouvé. C'est ma définition du succès.

Connaissez-vous quelqu'un que nous devrions interroger dans cette série? Envoyer un courriel à [email protected]