Livraison gratuite avec tout achat de $75 et +
Aucun produit n’a été trouvé...
You are using an unsupported browser. Please use a more modern browser like Google Chrome.
en fr
Vide

Votre panier est vide

Total: $0.00

Motivation du lundi: Comment fait-elle? - Lexi Miles

05/03/2017 Jennifer Braun

Les femmes à travers le Canada font leur place dans le monde du travail tout en continuant de profiter de la vie. « Motivation du lundi : Comment fait-elle ? » est une série d’articles sur des femmes remarquables qui travaillent dans divers domaines et qui réussissent à trouver un équilibre entre le travail et la vie personnelle. Certainement un grand défi de notre génération ! Pour cet épisode, nous avons discuté avec Lexi Miles - Fondatrice et PDG de WAXON Waxbar. Lexi a fondé WAXON Waxbar en 2012. Aujourd'hui, la jeune femme de 31 ans exploite sept boutiques à travers le Canada et a de nouveaux projets d’ouvertures prévues cette année.

Tu es sur le point de célébrer cinq ans d'activité, peux-tu m’expliquer comment ça a commencé?

J'étais consultante en gestion avant de lancer WAXON. Je voyageais tellement à l'époque et j'étais l'exemple classique de la personne qui allait dans des instituts peu dispendieux pour une épilation parce que c'était pratique, bon marché et ne requierait pas beaucoup de temps. J'acceptais que le service ne soit pas terrible, que l'épilation se fasse juste derrière un rideau de douche, car l'alternative était un spa et je ne voulais pas payer cher pour ça. Je passais beaucoup de temps aux États-Unis à l’époque et j'ai vu des concepts de Waxbar surgir là-bas, et j'ai pensé que ce serait agréable d’avoir ça au Canada. Je me disais qu'il y avait une place pour ce marché. Voilà pour l’idée originale et c'était toujours clair pour moi depuis le début que j'allais ouvrir plusieurs boutiques. Aujourd’hui, je m'occupe de cinq boutiques situées à divers endroits et nous avons deux franchises. Nous prévoyons ouvrir d’autres boutiques cette année et nous avons déjà 60 femmes qui travaillent pour WAXON, donc c’est très cool!

Beaucoup de gens pensent lancer une entreprise, mais ils ne le font pas réellement! As-tu toujours voulu être propriétaire d'une entreprise?

Mes deux parents sont entrepreneurs. Ma mère a d'abord été mère au foyer et elle a ensuite démarré ses affaires lorsque j'étais à l'école secondaire, c'était vraiment génial de pouvoir la voir construire cette entreprise. Et mon père a été aussi un entrepreneur durant ma jeunesse, donc j'ai grandi avec l'entrepreneuriat autour de moi. Je n'ai pas toujours su que je serais propriétaire de ma propre entreprise moi aussi, mais j'ai toujours été très indépendante et compétitive. Donc, je suppose qu’on peut dire que c'est dans mon sang (rires).

Peux-tu décrire ce que tu fais en tant que PDG de WAXON?

À l'heure actuelle, j'ai la chance d'avoir une équipe étonnante. Nous avons construit une excellente équipe qui gère les opérations quotidiennes, donc je sais toujours ce qui se passe, mais mon rôle principal en ce moment est de travailler à l'expansion. En ce moment, on se concentre sur nos franchises et sur le développement de produits, tout en améliorant nos opérations en cours et en restant à la fine pointe des tendances.

Alors, à quoi ressemble une journée typique pour toi ?

Je suis une lève-tôt. Je me lève habituellement à 5h45 ou 6h du matin. Je déjeune la même chose tous les jours et j'aime cette routine. J’ai une routine très concrète, aussi longtemps que j'ai une routine, je fais les choses. Je m'entraîne aussi tous les jours, c'est un peu comme ma thérapie! Donc, cela dépend des jours, mais je réserve tous les mardis et jeudis pour les réunions. Le dimanche, je confirme nos objectifs et j’écris ce que je dois faire dans la semaine, et je prévois mon horaire en fonction de ça. Je suis une personne de liste donc j'ai une liste tous les jours et chaque fois que je coche les choses que j’ai faites, je sens que ma journée est un succès (rires). Nous avons aussi un appel le matin que je prends souvent pendant que je balade mon chien, ça me permet de sortir étant donné que je travaille beaucoup de la maison.

Quels sont les défis auxquels tu as fait face en tant que femme d’affaires?

Lorsqu’on commence à bâtir une entreprise, on rencontre des défis tout le temps et il faut en permanence déterminer ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Aussi, dans le milieu des affaires, j'ai souvent senti qu'on avait des préjugés face à moi parce que je suis une femme entrepreneure qui possède des bars à épiler. Les gens s'attendaient généralement à ce que je ne sache pas grand-chose sur l'entreprise et pensaient que j’étais seulement une esthéticienne, ce que je ne suis pas. Je sais beaucoup de choses à ce sujet et je suis très reconnaissante envers nos employées parce qu'ils font un travail formidable dans cette industrie, mais moi j'ai une formation en affaires. Quelque chose que j'ai toujours dit en affaires, surtout pour les femmes, c’est :  Connaissez votre sujet, soyez confiantes et vous pouvez franchir tous les obstacles et les préjugées.

Ok, comment as-tu surmonté les défis auxquelles tu as fait face afin d’être plus confiante et de poursuivre l’évolution de ton entreprise?

Il faut connaître son entreprise! Je connais toutes les parties de mon entreprise et je suis très confiante à ce sujet. Il faut connaître toutes vos cartes et personne ne doutera de vous. Ils seront tous impressionnés.

As-tu des astuces pour t’aider à jongler entre l’équilibre travail et vie professionnel ?

J'ai encore tellement de trucs à apprendre, notamment pour trouver une porte de sortie, qui fonctionne pour moi, et aussi pour ne pas lutter contre le temps improductif. N'ayez pas peur de vous lever et de vous éloigner de votre travail. Il faut réussir à faire le vide dans la tête pour ensuite de sortir y revenir.

Tu as parlé d'aller au gym, as-tu d'autres façons de te détendre?

J'ai certainement des plaisirs coupables comme la télé (rires). Mettez-moi devant n'importe quel Desperate Housewives ou Bachelor et je serai complètement absorbée. J'aime aussi sortir pour dîner et voyager. Je tombe un peu folle si je ne peux pas voyager et m'en aller tous les deux mois.

Choisis: vin ou cocktails? Pourquoi?

Oh ça dépend totalement, mais j'aime vraiment boire un bon verre (rires). Si c'est une soirée fraiche et que j'ai vraiment soif, je vais chercher une Guinness. J'adore boire une bière foncée dans un pub ou dans un bar. Et pour les cocktails, j'adore un bon cocktail à la tequila. Voilà pour mes préférés mais...bien sûr, un verre de vin rouge est toujours aussi plaisant (rires).

Et quel est le meilleur conseil que tu as reçu?

Je dirais que c'est de s’entourer d’une équipe plus intelligente que soi et qui compense pour ses propres faiblesses. Donc, vous devez comprendre vos faiblesses et construire une équipe qui comble ses lacunes. Aussi, vous devez avoir une culture d’entreprise fiable qui soutiendra cette équipe. Surtout dans l'industrie esthétique, il y a tellement de stéréotype, j'ai appris qu’il y avait beaucoup de rotation des employés dans ce secteur, et j'étais vraiment catégorique que ce ne serait pas la cas chez WAXON. Dans mon esprit, la culture d’entreprise fait tout. Si vous n'avez pas une culture imposante, vous n'avez pas une industrie imposante non plus.

Comment définirais-tu le succès?

Le succès pour moi serait de faire de WAXON une marque nationale, d’être incroyablement connu à travers le pays et aussi aux États-Unis, et d’avoir une équipe qui aime vraiment l’endroit où elle travaille. Je ne pense pas que je serais heureuse ou aurait du succès si ces deux choses n'étaient pas réunies.

Y a-t-il autre chose sur laquelle tu travailles et que tu voulais mentionner?

Eh bien, je suis devenue membre du conseil de Parker P. Consulting qui soutient White Ribbon, une organisation qui vise à mettre fin à la violence contre les femmes par l'éducation des garçons et des hommes. Donc, la capacité de passer plus de temps sur les choses qui sont centrées sur les femmes est très importante pour moi.

Connaissez-vous quelqu'un que nous devrions interroger pour cette série? Envoyer un courriel à [email protected]