Livraison gratuite avec tout achat de $75 et +
Aucun produit n’a été trouvé...
You are using an unsupported browser. Please use a more modern browser like Google Chrome.
en fr
Vide

Votre panier est vide

Total: $0.00

Quand la passion du sport brise toutes les frontières.

30/03/2016 Marc Griffin

La saison du baseball recommence dans les prochains jours. Je suis très chanceuse de pouvoir vous offrir un article signé par un expert en la matière, Marc Griffin. De plus, j'ai été touché par son expérience Québec-Cuba.... Bonne lecture, Isabelle 

 

Quand la passion du sport brise toutes les frontières.

À Cuba, le baseball est assurément le sport national. Dans chaque ville, chaque village, on retrouve un terrain où des jeunes s’amusent et où les parents se réunissent pour partager cette passion commune.

Michel Laplante, le sympathique président des Capitales de Québec, de la ligue professionnelle Can-Am, a la même passion pour son sport. Il y a un peu plus de 6 ans, Michel Laplante a donc eu l’idée audacieuse de faire vivre l’expérience baseball cubaine à des jeunes Québécois. Il souhaitait ainsi créer des liens entre nos deux pays. Au fil des nombreuses discussions avec la Fédération de baseball cubaine, Laplante réalise que l’expérience allait être enrichissante autant au point de vue sportif que culturel.

En janvier 2015, un premier groupe de joueurs du Québec, âgés entre 9 et 11 ans, ont mis les pieds sur un terrain de baseball à Matanzas, près de Varadero. L’expérience de vie des jeunes du Québec a commencé dès l’arrivée de l’autobus à l’hôtel. En fait, c’est plutôt un très vieux camion-benne, transformé en moyen de transport pour gens intrépides, qui les a amenés jusqu’au terrain. « Regarde ces vieilles voitures ! » criait l’un; « Pourquoi on ne s’attache pas ? » demandait l’autre.

L’état du terrain et les environs ont quelque peu déstabilisé les jeunes, mais lorsque les jeunes Cubains se sont présentés au terrain avec leur sourire fendu jusqu’aux oreilles, les jeunes Québécois sont tombés sous le charme. « Wow ! ils ont vraiment l’air contents ! As-tu vu celui-là qui joue en sandales ! Hé, les gars ! Il y a un taureau derrière la clôture du champ gauche ! Et, as-tu vu cette balle ? C’est du sable dans un bas ! »

La mission de ce voyage était de mettre sur le même terrain des joueurs de baseball Québécois et Cubains du même groupe d’âge, et ainsi partager, à leur façon, leur sport favori tout en apprenant et en s’amusant. Le résultat a été fascinant!

Même si Laplante avait préparé les jeunes Québécois en offrant des cours d’espagnol, avant leur départ, et même fait imprimer un petit carnet avec des mots clés, les discussions étaient plutôt sous forme de signes en langage baseball. Vive l’utilisation du sifflet ! Chacun trouvait une façon particulière de communiquer, et tous en sont ressortis heureux. Clairement, des amitiés pour la vie se sont créées.

Lors de la dernière journée, la plupart des jeunes Québécois ont décidé de donner tout leur équipement aux jeunes Cubains en guise de remerciement. Ils ont réalisé à quel point ils étaient chanceux de vivre dans un pays comme le Canada. En tout, Michel Laplante et son équipe ont donné pour environ 10 000 $ d’équipements neufs aux joueurs et entraîneurs de Cuba.

En raison de l’énorme succès de la première édition, Michel Laplante et le personnel des Capitales de Québec ont répété l’expérience en janvier 2016, offrant ainsi à d’autres jeunes, autant Québécois que Cubains, la possibilité de vivre une expérience de vie des plus enrichissantes et instructives. Une fois de plus, le sport a brisé les barrières des différences pour unir des jeunes et des moins jeunes en partageant une réelle passion.

Cette année, pour la première fois, l’équipe nationale cubaine aura l’autorisation de venir fouler nos terrains québécois dans le cadre d’une tournée organisée par les équipes de la ligue Can-Am. Grâce au lien de confiance que Michel Laplante a su créer entre nos deux pays, tout pleins de monde, autant Cubains que Québécois en profiteront. Ce sera à notre tour de les accueillir avec nos plus beaux sourires et nos vraies valeurs.