Livraison gratuite avec tout achat de $75 et +
Aucun produit n’a été trouvé...
You are using an unsupported browser. Please use a more modern browser like Google Chrome.
en fr
Vide

Votre panier est vide

Total: $0.00

Saveurs Jordaniennes

02/12/2016 Alexandre & Nadia Zahra

On ne peut pas découvrir un pays sans passer par ses marchés et sa gastronomie. Alexandre et moi avons eu la chance de passer deux semaines en Jordanie et la cuisine y est colorée, parfumée, éveille tous les sens, bref tout simplement SA-VOU-REU-SE! On vous partage nos coups de cœur :

Petit-déjeuner

Ici pas de tartine ou de beurre d’arachide. En Jordanie on petit-déjeune de pitas bien frais qui sortent de chez le boulanger, de tomates, de concombres, d’olives, de yaourt, de fromage frais comme le labneh et d’hummus (purée de pois chiche). Le tout copieusement arrosé d’une excellente huile olive en provenance d’Ajloun, une région du nord du pays réputée pour ses oliviers. On saupoudre le tout avec du zaatar, une épice moyen-orientale composée entre autres de thym, d’origan, de sarriette, de sumac, de marjolaine, de graines de sésame et d’un tas d’autres herbes aromatiques. Et pour se sucrer le bec il y a souvent des confitures : figue, orange ou sirop de dattes. Si tu es un touriste tu auras peut-être droit à des œufs mais les Jordaniens, eux, s’en passent très bien….Bref, un petit-déjeuner à saveur de méditerranée!

Mezzes

On les trouve dans tous les restaurants et on les mange à toute heure du jour : au petit-déjeuner comme pour le lunch ou le repas du soir. Et ils accompagnent tous les repas. L’hummus (purée de pois chiches) se sert nature ou avec de l’agneau ou du bœuf haché et assaisonné. Le muttabal (purée d’aubergine) sent la fumée du feu sur lequel les aubergines ont lentement grillé. Le fuul (purée de fèves rouges) est bien relevé d’ail et de jus de citron et le labneh (crème épaisse à base de lait de chèvre caillé, pratiquement comme du yaourt) est mélangé ou pas à des herbes fraîches. La salade arabe, mélange bien dosé de concombres, tomates, oignons, ail, tahini, jus de citron et sirop de grenade apporte toujours une fraîcheur agréable. Encore une fois le tout baigne dans une huile parfumée. Les falafels, ici, ce sont de petites bouchées de bonheur : gros comme le pouce, ils sont moelleux comme des nuages et fondent dans la bouche. Il y a toujours des olives et des légumes marinés en accompagnement. On nous sert les incontournables pitas frais (généralement emballés ou couvert pour en conserver l’humidité et la souplesse) mais au Moyen-Orient, les mezzes ne servent pas forcément de tartinade : tous ces petits plats crémeux se mangent très bien à la cuillère!!

Grillades

Qu’elles soient de poulet, de bœuf, de mouton, d’agneau ou de viande hachée, elles sont toujours parfaitement marinées, assaisonnées, et cuites sur un feu de charbon de bois. Tendres et juteuses, les grillades en Jordanie sont DÉMENTES! Et devinez de quoi elles sont accompagnées? De mezzes et de pitas!

Mandi

Grooooos coup de cœur pour ce plat de poulet grillé. Originalement les bédouins faisaient griller la viande dans un four recouvert de sable. Il est toujours servi sur un riz parfumé (cardamome, cannelle ou curcuma) et parsemé de noix grillées et parfois de raisins secs.

Maaloubeh

Son nom signifie « à l’envers » et c’est le plat familial par excellence! Dans une casserole dont on a tapissé le fond de tomates, d’aubergines frites et de pommes de terre, on fait cuire du riz et du poulet avec un mélange d’épices qui contient généralement de la cardamome, du curcuma et de la cannelle. Lorsque le tout est cuit et le bouillon bien absorbé, on renverse la casserole et hop! Le tour est joué! Reste plus qu’à déposer le plat au centre de la table et à savourer….

Jus frais

À tous les coins de rue en Jordanie et dans la plupart des restaurants on nous offre une sélection de jus fraîchement pressés : pomme-grenade, orange, les saveurs abondent, mais notre grand favori : menthe-citron!

Thé

On nous le sert souvent d’emblée, sans même nous le demander et dans le désert, il ne faut pas s’y méprendre quand les Bédouins offrent une tournée de « whisky bédouin »! Le thé jordanien est tout aussi parfumé que ses plats et les odeurs (encore une fois de cannelle ou de cardamome) réchauffent le cœur autant que le corps. Il se boit bien sucré et parsemé de feuilles de menthe fraîche.

Kenafeh

J’ai gardé le meilleur pour la fin. Petra n’est pas la seule des merveilles du monde que la Jordanie abrite selon moi, il y a aussi le kenafeh. Selon Wikipedia, le kenafeh (ou kadaïf) est une pâtisserie feuilletée et trempée dans un sirop, réalisée à base de cheveux d'ange, de fromage, de beurre et de pistaches ou de noix. Selon nous, c’est tout simplement le paradis sur terre, le bonheur à l’état pur. Sans AUCUNE exagération. Le croquant de la croûte, le sucré du sirop, le fondant et le salé du fromage..Il n’y aura jamais assez de mots ou de photos assez intenses pour décrire une bouchée de kenafeh. Le kiosque que nous avions déniché à Amman en servait à longueur de journée, et la file des gens qui attendaient pour leur part de bonheur ne diminuait JAMAIS. Inutile de vous dire qu’on a eu droit à notre part plus souvent qu’à note tour pendant notre séjour. Et je souhaite à tout le monde de pouvoir vivre pareil moment de bonheur gastronomique un jour….

Les foodies invétérés que nous sommes n’ont bien entendu pas pu résister à l’attrait d’un cours de cuisine lors de notre séjour : je n’aurais pas pu quitter la Jordanie sans emporter quelques-uns de ses précieux secrets. Avec le temps des Fêtes qui approche, que diriez-vous de quelques recettes orientales au menu? À venir…..